Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Justice pour les singes détenus à Niderhausbergen

22 octobre 2017|14h00 - 16h00

Gratuit

FacebooktwittermailFacebooktwittermail

ORGANISATEURS : Fight for Monkeys, International Campaigns Grand Est, Pro-Anima - Recherche Responsable

De quel droit prive-t-on les singes de leur LIBERTÉ !?

DE SOUFFRANCES EN SOUFFRANCES
Les singes détenus à Niederhausbergen subissent de grandes souffrances psychologiques et physiques.
> Le centre achète les primates dans des fermes d’élevage qui pratiquent aussi la capture (https://youtu.be/eCxmiXp5piE). Qu’ils soient nés dans une cage ou arrachés à leur milieu naturel, vivre encagés sans contact avec leurs congénères leur est insupportable !
> Les singes arrivent à Niederhausbergen par voie aérienne et routière. Transportés dans de petites caisses dans la soute d’un avion puis à l’arrière d’un camion, le trajet va durer entre 16 et 30 heures selon le lieu de départ (Asie ou Afrique).
> Le centre revend les primates aux laboratoires où ils resteront encagés pour certains jusqu’à 20 ans. ils en sortiront uniquement le temps de subir des expériences douloureuses (https://youtu.be/jp5RUpQf1Ug).

EXPÉRIMENTATION ANIMALE À NIEDERHAUSBERGEN !
Nous savions déjà que le centre de primatologie de Niederhausbergen se livre à un commerce sordide et cruel en revendant les singes à des laboratoires. Maintenant, nous savons également que le centre pratique l’expérimentation animale. En effet, le centre a lancé un appel à candidature pour un poste de docteur vétérinaire avec comme date d’embauche : janvier 2017. Profil du candidat recherché : expérimentation animale (niveau 1), curiosité scientifique, bon contact client…

La recherche biomédicale sur les primates n’est pas fiable. Le taux d’échec thérapeutique lors du passage de l’animal à l’humain oscille entre 80 et 90%. De plus, les effets secondaires des médicaments tuent chaque année 197 000 Européens. Les scandales se succèdent (Distilbène, Médiator, Vioxx, Diane 35, etc.) alors que des méthodes de recherche sans animaux, issues des progrès de la science, sont à notre disposition.

UNISTRA ET SILABE : PARTENAIRES ET COMPLICES
SILABE-ADUEIS : la structure qui gère les activités commerciales du centre de primatologie, a vu le jour de par la volonté de l’Université de Strasbourg (UNISTRA).
En effet, l’UNISTRA souhaitait que les activités de ce centre rapportent plus. Leur souhait s’est réalisé avec l’import/export de primates : rappelons qu’un singe acheté 10 euros le kilo par SILABE sera revendu 5000 euros aux laboratoires expérimentaux. Rappelons également que le centre à l’autorisation de détenir jusqu’à 1600 singes !

JUSTICE POUR LES SINGES !
Le comité scientifique Pro Anima mène plusieurs actions en justice pour obtenir la fermeture du centre de primatologie de Niederhausbergen.
Si vous souhaitez aider Pro Anima à couvrir les frais d’avocat, vous pouvez le faire grâce à une cagnotte en ligne : https://www.leetchi.com/c/donnez-pour-les-1600-singes

ARMÉE DES SINGES : LE RETOUR !
L’armée des singes au secours des singes de Niederhausbergen.
Nous étions 200 lors de la 1ère marche à Niederhausbergen (17 octobre 2015), nous étions 400 l’année dernière (https://goo.gl/KI3B6D), 400 à avoir représenté les singes en portant un masque à l’effigie de l’un d’eux.
Si le nombre de participant double à nouveau, nous serons 800 ! Cela correspond au nombre minimum de singes détenus à Niederhausbergen.

SOYONS LÀ OÙ NOUS DEVONS ÊTRE, LÀ OÙ SE TROUVENT LES SINGES !

Lieu

Rue du terminus – Niederhausbergen
rue du terminus
Niederhausbergen, 67207 France
+ Google Map

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *